Courchevel. L’un des aéroports les plus extrêmes dans le monde. Une piste de seulement 537 mètres de long. Et le nouveau Amarok. Dans une cascade des plus spectaculaires…

La scène se passe dans les Alpes françaises, à l’aéroport de Courchevel, qui est considéré comme l’un des aéroports les plus dangereux du monde. Juste la bonne toile de fond à l’agence Grabarz & Partner pour y retrouver le style d’un certain James Bond. Dans le film, le VW Amarok est motorisé par un V6 tirant un planeur dans l’air. Que la mise en scène soit si dramatique, est une bonne question, car une telle expérience ne peut se réussir qu’avec des pilotes professionnels.

Ramsis Moussa –  Chef du marketing – VW utilitaires : « Cette mise en scène est inhabituelle, car elle est adressée  à une base de consommateurs particulière. Nous avons trouvé à travers des études que la cible de Amarok sont pour la plupart des hommes jeunes et des commerçants indépendants qui utilisent le véhicule pour double utilité, pour l’entreprise et le plaisir. C’set un moyen de se différencier par le véhicule. »

 

Courchevel. One of the most extreme airports in the world. A track of only 537 meters long. And the new Amarok. In a spectacular waterfall …

The scene takes place in the French Alps, Courchevel airport, which is considered to be the most dangerous airports in the world. Just the right backdrop at the Grabarz & Partner agency to find the style of a certain James Bond. In the film, the VW Amarok is powered by a V6 pulling a glider in the air. That the staging is so dramatic, is a good question, because such an experience can only be achieved with professional drivers.

Ramsis Moussa –  Marketing Chief – VW utilities : « This staging is unusual because it is addressed to a particular consumer. We have found through studies that the Amarok targets are mostly young men and independent traders who use the vehicle for dual purpose, business and pleasure.This is a way to be different by the vehicle. «