Le Elbphilharmonie de Hamburg en vol immersif

Découvrez le nouvel auditorium de Hamburg, le Elbphilharmonie en vol immersif en drone. Une experience inédite réalisée avec deux drones : un Inspire et un racer. Décidez quand vous voulez accélerer pour visiter l’intérieur incroyable de ce nouvel auditorium. De l’escalator d’entrée au hall principal, de sa terrasse extérieure ou on peut contempler un beau travail d’architecture avec des habillages graphiques, des escaliers d’accès à l’auditorium, tout a été pensé pour s’inviter à une belle visite et des vues inédites. Vous pouvez vous-même décider de la vitesse de votre visite en pressant votre barre d’espace…Actions garanties !

Discover the new Elbphilharmonie in Hamburg, in a drone immersive flight. A stunning experience with two drones : A Dji inspire and a racer : Two speeds, LOW and MOTION. Decide for yourself how you would like to discover the incredible interior architecture of the Elbphilharmonie. From the tube to the plaza, from the outside plaza where we could discover a beautiful graphic work on the building, from the foyers to the Grand Hall, a well-thinking experience through a flight. Turn on the sound and away you go ! Hold on the space bar for an action-packed experience, guaranteed !

https://countdown.elbphilharmonie.de/en/slowmotion/

 

Le Phantom du Lac – Philip Bloom

Philip Bloom est un cinéaste/photographe de renommée mondiale, qui pendant les 10 dernières années s’est spécialisé dans la création de videos inédites quel que soit son boitier. Certains de ses plus beaux projets ont été créés avec les reflex Canon. En tant que beta-testeur de plusieurs marques dans ses propres productions, son site web est devenu une référence pour les cinéastes en herbe, mais aussi pour les professionnels voulant investir. Son site compte plus de 1 000 000 visites par mois…

Sa réputation d’utiliser de petits drones, comme le DJI Phantom 4 et Inspire 1, a été couronné quand il a remporté le meilleur film de voyage au « New York City Drone Film Festival » de 2015, pour son court-métrage en Thaïlande « Koh Yao Noi« . Il utilise des drones dans un certain nombre de projets, y compris pour CNN et « The Wonder List« .

Il est dans une perpétuelle recherche et expérimentation grace aux nouvelles technologies. Ses réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram ainsi que son site Web, sont très populaires. Ils sont fréquemment utilisés comme référence pour aider les cinéastes quelque que soient leurs niveaux de compétence.

Il est temps de présenter son court édit sur le Lac Léman lors d’une brève visite en Suisse pour donner une conférence à l’Ecole Hôtelière de Lausanne. Images tournées avec le DJI Phantom 4.

Philip Bloom: « C’est vraiment une région magnifique et je souhaite avoir plus qu’un soir et qu’un matin pour continuer à filmer. J’ai définitivement conquis ma peur de survoler l’eau!

Philip Bloom is a world-renowned filmmaker who, for the past 10 years of his 27-year career has specialized in creating incredible cinematic images no matter what the camera. Some of his most iconic work was created with Canon DSLRs. As one of the biggest evangelists for their use in productions his website became the place to go to for budding filmmakers as well as experienced ones keen to embrace the new technology. His site now regularly has over 1,000,000 visitors a month.

His reputation with using small drones like the DJI Phantom and Inspire 1 was cemented when he won Best Travel Film at the 2015 New York City Drone Film Festival for his short filmed in Thailand “Koh Yao Noi”. He has since used drones in a number of projects including CNN’s « The Wonder List » 

He is constantly stretching his creative abilities and experimenting with new technology. His large social medial following on platforms like Facebook, Twitter and Instagram as well as his enormously popular website are frequently used to help and educate filmmakers of all skill levels.

Time to present a short relaxing edit of some footage shot by himself at Lake Geneva/ Lac Leman during a super brief visit to Switzerland to give a talk to the Ecole Hôtelière de Lausanne. Shot with the DJI Phantom 4.

He said : « This is a truly stunning area i wish i had more than a couple of hours one evening and the next morning to capture it. I most definitely have conquered my fear of flying over water! »

 

 

La Torche Windsurf – PWA 2016

Du 22 au 30 Octobre dernier, nous étions sur l’étape française de windsurf PWA (Professionnel Windsurfers Association), pour assurer la couverture de l’événement, aussi bien sur des retransmissions en Live avec notre partenaire Eooliz, que pour suivre les coureurs dans leurs évolutions en vagues et en slalom. Malgré le manque de vent, les windsurfeurs ont joué le jeu, assurant le spectacle, avec de belles images de la pointe de La Torche.

 

Patrice Mercereau – co-directeur – Eooliz : « Eooliz est une jeune structure, spécialisée dans le live streaming. On retransmet des évènements en direct sur Internet, plutôt à caractère sportif, mais on ne se limite pas à ça. On essaie de varier un maximum. La Torche a une signification toute particulière pour nous, car on est tous planchistes dans la structure. D’habitude, on travaille surtout sur des évènements locaux ou régionaux. La dimension internationale de la Coupe du Monde de Windsurf nous permet de monter en compétences. On apprend beaucoup sur une semaine comme celle là. Il y a un vrai travail d’équipe. C’est une belle expérience. »

 

Jimmy Diaz – Président de la PWA : « Si aujourd’hui la Pointe de la Torche est bien connue des amateurs de surf et autres sports nautiques, c’est bien parce que le windsurf en a fait un spot légendaire. L’histoire remonte aux années 80. L’endroit est rapidement devenu une Mecque pour le windsurf et de nombreuses compétitions y ont été organisées. En 1986, une Coupe du Monde de Windsurf a lieu dans des conditions de jamais vues auparavant. Le public est venu en masse, assister à un spectacle à couper le souffle. C’est là que Robby Naish, Robert Teriitehau et d’autres légendes de la planche à voile sont nés! Les images de cet événement anthologie ont été diffusées à la télévision. Ce fut le début de la couverture médiatique du sport, avec une croissance extraordinaire. Cétait il y a presque 30 ans … Si La Torche a continué à accueillir des compétitions de planche à voile jusqu’au milieu des années 90, cela fait maintenant presque 20 ans qu’il n’y a eu aucun événement sur ce spot légendaire. »

 

Retrouvez les résumés quotidiens de l’événement sur leur chaine Youtube : La Torche Windsurf 2016.

 

From the 22nd to the 30th of October, we were on the French windsurfing stage PWA (Professional Windsurfers Association), to cover the event, both on live broadcasts with our partner Eooliz, to follow the runners during their evolution in waves and slalom. Despite the lack of wind, the windsurfers played the game, ensuring the show, with beautiful images of La Torche.

 

Patrice Mercereau – Codirector – Eooliz: « Eooliz is a young structure, specialized in live streaming, broadcasting live events on the Internet, mainly on sports, but we do not limit ourselves to do this. La pointe de la Torche has a special significance for us, because we are both windsurfers in the team. Usually, we work mainly on local or regional events. But the international dimension of the World Cup allows us to climb. We learn a lot about a week like this, there is a real team effort, it’s a great experience. « 

 

Jimmy Diaz – PWA Chairman : « If today La Pointe de la Torche is well known to lovers of surfing and other water sports, it is indeed windsurfing who made a legendary spot. The story goes back to the 80s. Then the place is a mecca for windsurfing and many competitions are held there. In 1986, a Windsurf World Cup takes place there in conditions of extraordinary storm. The public came in droves, attends a breathtaking spectacle. This is where Robby Naish, Robert Teriitehau and other windsurfing legends are born! The images of this anthology event were broadcast on television. This is the beginning of the media coverage of the sport, whose practice experience thereafter extraordinary growth. It was there almost 30 years … If La Torche continued to host windsurfing competitions until mid-90s, it is now almost 20 years there have been no tests international on this legendary spot. »

 

Find all the daily reports below :  La Torche Windsurf 2016.

 

 

 

 

 

 

Perspectives – Peak performance

De nouvelles perspectives en drone pour capturer des images inédites en Ski Freeride avec Peak Performance… L’hiver arrivant à grand pas, voici un bel édit de quelques minutes tourné au Canada avec Whiteout Pictures et les rideurs Henrik WindstedtDave Treadway et Matilda Rapaport -RIP…. L’équipe de Whiteout Pictures a travaillé dur pour s’assurer que leurs images se démarquent des productions outdoor qui existent. ils ont transporté beaucoup d’équipement de tournage dans l’arrière pays canadien, comme des drones lourd, des caméras stabilisés afin d’obtenir les meilleurs angles créatifs pour sublimer l’action. Le résultat final est vraiment exceptionnel et donne vraiment envie d’aller skier…

Perspective de Whiteout Pictures est l’une des dernières productions avec Matilda Rapaport avant son tragique accident qui lui a coûté la vie durant l’été 2016. Matilda avait déjà travaillé avec l’équipe de productions sur plusieurs projets. #inspirelikematilda

Henri Windstedt – Freeskier : « Vous auriez dû voir la quantité de matériel que nous avons apporté la montagne, on se sentait comme dans une production pour Interstellar. La plupart de cet équipement n’était pas faite pour ce type d’environnement. C’était vraiment impressionnant qu’il fonctionne dans ces conditions. On se dit que ça vaut la peine quand on voit le montage final. Ce fut amusant de travailler avec ces gars créatifs en utilisant des solutions à la McGyver. »

Simon Sjörén – Producteur – Whiteout Pictures : « Nous rêvions de capturer ces plans depuis longtemps. Nous avons vraiment poussé l’équipement à son maximum. Nous sommes fiers de l’effort que l’équipe a su mettre en place pour ce projet. »

Anders Gustavsson – Athlete Manager – Peak Performance : « C’est très émouvant de voir Matilda dans ce clip. Elle était une grande skieuse et une grande personne. Dans cet édit, nous avons vraiment voulu montrer qu’elle était une brillante skieuse et fera toujours une partie de notre team. »

 

Whiteout Pictures went to Canada – BC last winter and filmed with Peak Performance friends Henrik Windstedt, Dave Treadway and Matilda Rapaport. This visually unique edit is the outcome of their trip. In the 4 min edit we go on a visual journey into the heart of the powder skiing that you find in the area around Nelson. The team worked hard on making sure that the images would stand out from the crowd and feel innovative. To accomplish this they hauled a lot of gear out in the back country such as heavy lifting drones, gyro stabilizing gimbals and more in order to get the creative angles of the action. The result is truly awesome and really makes you want to get out there and ski. Right now.

Whiteout Pictures’s PERSPECTIVE became one of Peak Performance friend Matilda Rapaport´s last production before the tragic accident that cost her life during the summer of 2016. Matilda was a beloved part of the crew that worked together on several projects and is honored with a tribute ending. #inspirelikematilda

Henrik Windstedt – Freeskier
“You should have seen the amount of gear that we brought up the mountain, felt like were making Interstellar 2. Most of it isn’t made for this type of environment either. Really impressive that it works. The reward when you see the final edit makes it all worth the effort though. Fun working with these creative guys using McGuiver solutions that is totally out of the box.”

Simon Sjörén – Producer – Whiteout Pictures
“Some of these shots was the kind of stuff we’ve been dreaming of capturing for a long time. It really pushed us and the equipment to the max. So proud of the team effort put into making this project happen.”

Anders Gustavsson – Athlete Manager – Peak Performance
“It´s very emotional seeing Matilda in this edit. She was a great skier and even greater person. We really want to show what a fantastic skier she was with this edit and she will always be a big part of our crew.”

 

 

Retrouvez l’édit en 4K :
https://vimeo.com/189948798

 

 

Le nouveau VW Amarok mis en scène dans une cascade des plus spectaculaires.

Courchevel. L’un des aéroports les plus extrêmes dans le monde. Une piste de seulement 537 mètres de long. Et le nouveau Amarok. Dans une cascade des plus spectaculaires…

La scène se passe dans les Alpes françaises, à l’aéroport de Courchevel, qui est considéré comme l’un des aéroports les plus dangereux du monde. Juste la bonne toile de fond à l’agence Grabarz & Partner pour y retrouver le style d’un certain James Bond. Dans le film, le VW Amarok est motorisé par un V6 tirant un planeur dans l’air. Que la mise en scène soit si dramatique, est une bonne question, car une telle expérience ne peut se réussir qu’avec des pilotes professionnels.

Ramsis Moussa –  Chef du marketing – VW utilitaires : « Cette mise en scène est inhabituelle, car elle est adressée  à une base de consommateurs particulière. Nous avons trouvé à travers des études que la cible de Amarok sont pour la plupart des hommes jeunes et des commerçants indépendants qui utilisent le véhicule pour double utilité, pour l’entreprise et le plaisir. C’set un moyen de se différencier par le véhicule. »

 

Courchevel. One of the most extreme airports in the world. A track of only 537 meters long. And the new Amarok. In a spectacular waterfall …

The scene takes place in the French Alps, Courchevel airport, which is considered to be the most dangerous airports in the world. Just the right backdrop at the Grabarz & Partner agency to find the style of a certain James Bond. In the film, the VW Amarok is powered by a V6 pulling a glider in the air. That the staging is so dramatic, is a good question, because such an experience can only be achieved with professional drivers.

Ramsis Moussa –  Marketing Chief – VW utilities : « This staging is unusual because it is addressed to a particular consumer. We have found through studies that the Amarok targets are mostly young men and independent traders who use the vehicle for dual purpose, business and pleasure.This is a way to be different by the vehicle. « 

 

 

 

Test – Phantom 4

Dji Phantom 4

Aujourd’hui Drone-move a testé et étalonné son dernier drone, le Phantom 4. C’est le premier drone à utiliser un nouveau système d’intelligence embarquée, rendant le pilotage et la capture d’images plus simples grâce aux fonctions Obstacle Avoidance, ActiveTrack et TapFly. Côté performances, le Phantom 4 embarque une caméra 4K -12 Mégapixels, le système embarqué de vidéo transmission DJI Lightbridge (vidéo en HD en temps réel dans un rayon de 5 kilomètres), une autonomie de temps de vol moyen à 28 minutes et peut voler jusqu’à 70 km/h, pour un poids de 1380g. Il sera opérationnel pour les scénarios S1, S2, et S3.

DjiPhantom 4

Paddling – Joseph Gueguen – Nahskwell

Une nouvelle aventure ce jeudi 18 mars, quelque part en côte Nord-Finistère. Drone-move a survolé les berges de l’Aber Wrac’h, avec à l’entraînement en stand-up paddle Joseph Gueguen, du team Nahskwell…Il fait partie du Team Nahskwell depuis l’automne 2014. Compétiteur dans l’âme, il a été champion du monde jeunes de planche à voile olympique en 2009. Rameur puissant et très technique, il a se prépare pour sa nouvelle saison sur sa Nahskwell Scow 14″.

Joseph GueguenNahskwellQuickbladepaddles

View From A Blue Moon – John John Florence

Premier film de surf réalisé en 4K, John John Florence et le réalisateur Blake Vincent Kueny, en association avec le studio Brain Farm, nous emmènent dans un film éblouissant… Avec entre autres des prises de vues aériennes en drone, View From A Blue Moon suit pendant deux ans John John Florence, entouré de ses amis, chez lui, sur la côte nord d’Oahu mais aussi au Brésil, et en Afrique du Sud. Du bleu profond du Pacifique, aux eaux les plus sombres et inexplorées de l’Afrique, ce teaser nous présente l’univers d’un des surfeurs les plus doués de sa génération, qui continue de redéfinir ce qui est possible de surfer dans l’océan.

John John FlorenceView From A Blue Moon